La Télé des Chinois d'Europe  |  直播
  • 中文
  • Français
  • 04/11/2017
(双语版) 提醒中国公民提高警惕,加强安全防范措施

(信息来自中国驻法使馆网站,本提醒有效至2018年5月3日) 

  2017/11/04 

  11月2日晚,一中国旅游团在位于巴黎东南方向的马恩河谷省一家酒店附近遭遇抢劫,造成部分游客财产损失。中国驻法国使馆已联系法国警方,敦促其尽快破案,将犯罪分子绳之以法。

  近期,法国社会治安状况严峻,大巴黎地区接连发生数起针对中国游客和旅法华侨华人的暴力抢劫案件,中国驻法国使馆再次提醒来法旅游的中国公民和旅法侨胞密切关注当地安全形势和使领馆网站上发布的安全提醒,切实提高警惕,加强自我安全防范意识。如遇紧急情况,请立即报警并联系中国驻法国使馆。

  报警电话:00 33 17

  驻法使馆领保电话:00 33 153758840

  中国驻法国大使馆

来自法国《巴黎人报》的消息说(法文附后):周四晚上8点20分左右,在法国Val-de-Marne省Fresnes的Kyriad酒店旁边的停车场,40多名刚在巴黎游览回来的中国游客下了车后就遇上了四名劫匪……

游客们在抵达弗雷斯内的酒店前被催泪瓦斯攻击,并遭到了抢劫。

他们已经在周五早上返回中国,原本美好的欧洲之旅,现在却只能用内心的创伤纪念此次旅行。有接近40名刚结束在巴黎的游览的游客成为了在弗雷斯内酒店停车场四名罪犯的袭击目标。

尽管司机全力阻拦,但是在劫匪向人群喷射催泪瓦斯后,仍有八个包和一个装满奢侈品的背包被劫走。

同时在场目击了这一切的还有另外30名刚刚抵达法国的中国游客。这次袭击发生在Kyriad酒店门前,周四晚8:20左右。

 一名员工在接受采访时表示:“我听到了尖叫,当我向窗外望去时,我看到两个人在殴打一名中国导游,还有其他劫匪在向中国游客喷催泪弹,我出去喊他们进来,然后拉着司机让他进酒店,因为当时他正在和一名劫匪拉扯他的包,我也不知道他最终是否保住了包。

据了解,警察赶到现场的时候,四名劫匪已经逃之夭夭了。据酒店前台工作人员透露,案发后有一个小时期间大家都表现得十分恐慌,大厅内聚集了很多游客,随后很多人要求前台帮他们把行李藏起来。至于这到底是不是劫匪预谋的有针对性的行动?目前也很难说,酒店工作人员表示酒店位于城区中心位置,门口没有停大巴车的位置,车是停在附近停车场的,劫匪正是利用了游客从停车场到酒店的这段时间行动的。

可以肯定的是,劫匪正是选择了年底——这个中国游客数量较多的时间段。附近一名酒店老板称这段时间有20%-30%的客人都是中国游客,巴黎近郊也成了外国游客常来常往的地方,Val-de-Marne的治安也成了警察们特别关注的地方。

一名调查人员称,像这种闪电式的袭击行为是十分难以控制的,近几个月,Val-de-Marne省和93省(Seine-Saint-Denis)亚洲人遭袭击的案件有复发的迹象,不仅像周四晚的游客,商人、侨民等都会成为目标。有被捕的劫匪承认他们会把亚洲人当作抢劫目标,因为对方身上很可能带着现金。

Les victimes ont reçu du gaz lacrymogène et ont été dépouillées en arrivant devant leur hôtel à Fresnes.

Ils sont repartis, vendredi matin, pour la Chine. Avec un traumatisme en guise de souvenir. Alors qu’ils venaient de sortir de leur car après une excursion à Paris, près de 40 touristes asiatiques ont été la cible de quatre hommes sur le parking de leur hôtel à Fresnes (Val-de-Marne).

Après avoir aspergé le groupe de gaz lacrymogène, et malgré l’intervention du chauffeur, les agresseurs sont repartis avec huit sacs et un sac à dos rempli de produits de luxe. Tout ça sous les yeux d’une trentaine d’autres touristes chinois qui venaient d’arriver en France. L’attaque a lieu jeudi, vers 20 h 20, devant l’hôtel Kyriad. Un employé assiste à la scène. «J’ai entendu des cris, lâche-t-il. Quand j’ai regardé par la baie vitrée, j’ai vu deux personnes agresser un guide chinois. J’en ai vu d’autres qui gazaient les touristes. Je suis sorti pour leur crier de rentrer. J’ai même tiré le chauffeur pour le mettre dans l’enceinte de l’hôtel, alors qu’il se débattait contre un des agresseurs en tirant sur son sac. Je ne sais même plus si, finalement, il a lâché son sac ou s’il l’a gardé.»

Les policiers foncent sur place, mais les quatre hommes ont disparu. «Pendant une heure, ça a été la panique absolue, les touristes restaient ici massés dans le hall, raconte le réceptionniste. Par la suite, ils sont nombreux à m’avoir demandé de cacher leurs bagages.» L’attaque était-elle préméditée ? Difficile à dire pour le moment. «Notre hôtel est situé au milieu d’une cité et les bus n’ont pas la place de se garer juste devant. Alors, ils se mettent sur le parking du Casino. C’est entre ce parking-là et l’entrée de l’hôtel que les agresseurs ont trouvé le temps de les attaquer. Il y a des gens qui zonent plus haut.»

Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont bien choisi leur période puisque les touristes chinois sont nombreux en cette fin d’année. «Entre 20 % et 30 % de notre clientèle», estime un hôtelier du secteur. La proche banlieue est du reste prisée par les étrangers qui veulent visiter Paris. Dans le Val-de-Marne, des consignes ont été données aux policiers pour qu’ils jettent un œil attentif à cette population. «C’est regardé et suivi, confirme Laurent Prévost, le préfet du Val-de-Marne. Il y a une sensibilité particulière.»

«Mais c’est compliqué de lutter contre ces attaques éclairs», peste un enquêteur. D’ailleurs, depuis quelques mois, le département, comme celui, voisin, de la Seine-Saint-Denis, subirait une recrudescence des agressions sur des Asiatiques. «Pas des touristes comme ce jeudi soir, mais des commerçants ou des particuliers, constate un policier. Les agresseurs que nous arrêtons reconnaissent qu’ils les ciblent, car ils sont susceptibles d’avoir de l’argent liquide sur eux.»(来源:Le Parisien)